Notre démarche viti-vinicole
Notre démarche viti-vinicole Notre démarche viti-vinicole

Notre démarche viti-vinicole

Culture

La conduite du vignoble vise à renforcer l’écosystème. L’objectif est d’intervenir le moins possible, en opérant une protection phytosanitaire strictement préventive. L’observation attentive des saisons, des sols, de la plante et de son cycle végétatif entraîne des interventions légères et mesurées. Les produits utilisés, de faible toxicité, ne pénètrent pas la plante et sont dispensés en faibles doses. La recherche de l’équilibre autonome du milieu, considéré comme un tout, a pour but d’amener la vigne à maturité, tout en la soutenant, pour qu’elle s’épanouisse elle-même.

En savoir plus

Vinification

Au chai, les techniques d’intervention sont le fruit d’une approche qualitative et d’un mode d’extraction doux et extrêmement affiné. Tout l’enjeu est d’optimiser le capital d’extraction propre à chaque millésime. La fermentation alcoolique et la macération se font en cuves bois, pour que le vin développe tout son potentiel en couleur et en saveur. Chaque cuve est traitée selon ses caractéristiques, avec un travail de pigeage très lent, afin que les grains de raisins s’ouvrent doucement. Les différentes phases de la vinification s’opèrent dans le respect de la matière première, pour exprimer le meilleur de la vendange.

En savoir plus

Elevage

Une autre démarche originale a été adoptée, durant la phase capitale que représente l’élevage. L’élevage est en effet réalisé sur lies fines, pour faire ressortir, sans les modifier, les qualités intrinsèques du vin. Les manipulations et les interventions sont également réduites au minimum. Ainsi, le collage et le filtrage sont facultatifs et ils restent très légers si on y a recours. Ce savoir-faire apporte au vin plus de complexité aromatique et de structure, soit un indéniable supplément d’âme. Le séjour en barriques varie autour de 12 à 24 mois selon les vignobles et les millésimes.

En savoir plus

Rencontre de deux passionnés

Stephan von Neipperg et Stéphane Derenoncourt, deux personnalités issues d’horizons différents, ont su unir leur passion à travers une collaboration fructueuse.

« De 1988 à 1995, Stephan von Neipperg avait impulsé un travail fabuleux à Canon La Gaffelière, notamment en commençant à réduire les rendements. Il fut le premier à pratiquer des éclaircissages. A mon arrivée, mon expérience de terrain lui a permis d’aller un peu plus loin, toujours dans un esprit de globalité et de culture terroir, en opposition à la culture de performance. Il s‘agissait d’entrer dans l’intimité des parcelles, de limiter les rendements, les produits chimiques et les désherbants, de reprendre le travail des sols… afin d’évoluer vers une viticulture plus respectueuse, mais certainement pas dans un sens marketing ! Notre motivation était de tendre vers une approche plus naturelle, pour limiter l’agression de la vigne en développant son immunité, afin d’obtenir des vins forts, naturels et goûteux. J’ai eu le privilège d’être le co-artisan d’un concept. Les expérimentations concluantes de La Mondotte ont été développées sur les autres propriétés. Cette approche, décriée à l’époque, a depuis été beaucoup copiée. Stephan von Neipperg a véritablement insufflé une démarche. Aucun de ses vins ne ressemble à un autre et chacun raconte une histoire, grâce à la mise en place d’une viticulture cohérente et adaptée à chaque terroir. Si le blason Neipperg est comparable à un « label » de qualité, chacun des vignobles est avant tout l’expression du terroir qui lui est propre. »

Stéphane Derenoncourt,
Consultant en vins depuis 1999, notamment pour les Vignobles Comtes von Neipperg

Mentions légales  |  Plan du site  |  Crédits  |  Réalisation et hébergement Impec Toonga